la cité lacustre (Ganvier)

Publié le par longo-longo

ganvier-1.jpg



 

 






l'origine du mot Ganvier viendrait de:
 la communauté sauvé par l'eau 
!!!

au XII ème siècle ,
pour échapper aux chasseurs d'esclaves du roi d'Abomey, le peuple tofin appelé tofinou , vivant de pêche , très bon nageurs se réfugiât sur les îlots éloigné de la cote du lac Nokoué .
les chasseurs craignant les génies des eaux, ne sachant pas nager abandonnèrent leurs poursuites .
le peuple Tofin y construisit un village sur pilotis , fait de perches de teck .
le teck bois poussant en quantités au Bénin, son imputrécibilité faisant sa spécificité .

Situé au nord de Cotonou, une passe a l'ouest le relie a la mer , qui suivant les saison ( pluie ) devient lac d'eau douce avec prolifération de jacinthes d'eau qui recouvrent partiellement le lac rendant la pèche et la navigation plus complexe . les poissons sont alors d'eau douce .
le lac Nokoué alimenté en eau douce et en poissons par le fleuve Ouémé (510km) qui descend du nord du pays , qui reçoit deux affluents importants: l'Okpara (200km) sur la rive gauche et le Zou (150km) sur la rive droite
par contre en saison sèche l'influence des marées rendent le lac saumâtre , et on y trouve des poissons d'eau de mer qui viennent y chasser .
au nord-ouest le lac rejoint le Nigéria, en passant par une plus petite cité lacustre le village Aguégué.(plus authentique) moins touristique et plus dangereux dut a la présence des nombreux trafiquants .
De multiples canaux permettent aux contrebandiers de se jouer de la police , ce qui permet tout genre de trafics , Nigéria -benin: carburants particulièrement , Bénin Nigéria: cigarette et alcool, les textiles sont aussi très prisés et bien sur dans les deux sens le trafic d'enfants et de clandestins .
la corruption et le manque de moyen de la police permet cela, tout le monde y trouvant son compte .
c'est ce qui a permis en fin des années 80 au pays de survivre sans institutions bancaires les grèves dans la fonction publique ayant durées pratiquement deux ans . et gare au briseurs de grèves !!!
Malgré cela le pays ne fut pas paralysé, ce commerce parallèle , a permis a toutes les couches de la population de survivre .
Aux différents embarcadères ont trouve les agents de change informel. qui échange C F A contre Néra ou Cédy a des taux très avantageux. mais bien moins dans l'autre sens .


p--che-a-l---pervier.jpg

le peuple Tofin vit principalement de la pèche . pêche a l'épervier .
filet rond lesté sur son périmètre , relié au pécheur par un cordon .lancé avec dextérité il s'étale sur l'au , les lests le faisant descendre comme une cloche qui emprisonne les poissons.
Ramené lentement les poissons restent prisonnier entre et dans les mailles et les plis du filet .
mais la technique primordiale de Ganvier et des village lagunaire du Bénin c'est la pèche aux Agadjas .

les Agadjas sont des parcs fermés .
Fait de branchages feuillu planté dans l'eau . relativement serré les uns contre les autres , les femelles viennent y déposer leurs frais lorsque les alevin naissent ils se réfugient dans les branchages se nourrissant des feuilles et autres produits dut a la décomposition , ils restent ainsi protégé des prédateurs qui ne peuvent pénétrer aux travers des branchages. les alevins ayant grossi se retrouvent prisonniers a l'intérieur
le moment venu le parc est cerné d'un filet et le pécheur avec son épervier ses nasses et même a la mains vient récupérer le fruit de son élevage.



agadja.jpg

dans les années 1990 a peu près 20 000 personnes vivaient sur le village de Ganvier .
la vie s'y déroule comme dans tout les villages Béninois excepté que cela se passe sur l'eau .

la distribution d'eau potable se fait par un forage artésien et l'eau est vendu en permanence . comme en ville ou les détenteurs de compteurs d'eau revendent les seaux d'eau moyennant un prix plus élevé que la société nationale distributrice .
le marché se fait de pirogue a pirogue certains jours sur une aire défini qui depuis quelques années a été couverte . ,
Sinon les commerçantes sillonnent les canaux proposant leurs produits. certaines parcelle émergente hébergent des constructions en dur .
les administrations sont représenté , un service médicale aussi , coiffeur, etc.!!!
dans les villages terrestre lorsqu'un mari offre un moyen de locomotion a son épouse il s'agit souvent d'un engin a deux roues appelé mon mari est capable .

a Ganvier on offre a son épouse une pirogue.

les plus fortuné circulent en pirogues a moteur hors bord , d'autres a voile faite bien souvent de morceaux de tissus assemblé .

Des services de grosses barques a moteur,couverte , relient Ganvier a la terre ferme .
Ganvier Abomey -Calavi, a sortie nord-ouest de Cotonou sur la nationale inter état nord du Bénin .
Cotonou Ganvier ou l'embarcadère se situe au grand marché Dantokpa .
Abomey-Calavi est aussi une station de l'ONATHO ( office nationale du tourisme et de l'Hôtellerie) l'embarcadère aménagé servant au transfère des  touristes



      


Publié dans Ganvier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article